Bénédicte Laurent

blLes drôles de p’itites choses simples de la vie de famille qui fâchent 19 titres. Bénédicte règle ses comptes avec la famille, c’est même la thématique principale du disque. Portraits de mères possessives, femmes pressées, chroniques de magazine ou de voisines cancanières…

Le Petit Format n°102 (juil. août 2009)

Christiane Courvoisier

courvoisierMémoires en rouge et noir. Espagne 1936/1939. 24 titres. Si l’engagement et la force de conviction sont de mise pour retracer l’époque troublé qui a secoué l’Espagne de 36 à 39, nous avons apprécié la sobriété de l’interprétation pour exprimer ce chant de mémoire. Alternant textes et chansons, Christiane Courvoisier a puisé dans différents répertoires : chants patriotiques traditionnels, Neruda, Alberti, Hernandez, Ferré, Utgé-Royo, ou ses propres compositions, pour illustrer les drames de cette histoire. L’accompagnement est assuré de bout en bout par l’accordéon solo de Michel Glasko. Un livret bilingue avec notes très documentées complète ce disque qui est déjà une référence. Edito Musiques/Rue Stendhal.

Ancres terrestres

ancresAncres terrestres. 13 titres. Ne vous fiez pas aux apparences, ce landais, instituteur et poète est un faux naïf. Avec un grand sourire, sa poésie au naturel nous mène par le bout du nez. Ses chansons, ajustées à la main, sont d’une humanité réconfortante d’où surgissent élans amoureux et souvenirs d’enfance. Autant de fables innocentes traitées avec humour, candeur et bon sens rural. Bien ancré dans le réel, ce contemplatif à l’aplomb de nous faire tutoyer les étoiles. A goûter à l’ombre du figuier.

Le Beau Claude

beauclaudeChangement de propriétaire. 13 titres. Il aime les mots et ne s’en prive pas. Tour à tour léger et grave, sophistiqué ou cru, ce Claude s’enflamme pour « Les beaux yeux des garçons », entre fantasmes torrides et cynisme grinçant. Un troublant érotisme embrase ce CD où l’humour et l’amour riment et se taquinent à l’endroit et à l’envers. Un disque rose et noir, pour des amours grises et bleues.

Serge Utgé-Royo

sergeTraces publiques. 16 titres. Toujours la voix nous transporte. 12 titres ciselés de Serge dont 5 inédits pour dire les combats et l’espérance, et puis, 4 chansons de Brassens, Haillant, Ferré et Beaucarne ponctuent cet album enregistré en public. Sans faillir à sa poésie fraternelle et humaniste, la tendresse est présente à chaque instant. « Le poing et le miel » nous rappelle à la vigilance des temps, comme une lettre écrite à tous ceux qui croient qu’un jour viendra… Edito Musiques/Noir Coquelicots - Rue Stendhal.