Coline Malice

colmalEnfin le voilà ! De ces « Petits moments » (titre du CD), se dégage une belle harmonie, une délicatesse et une force qui nous rappelle ta présence en scène. Ça fait quoi un premier CD ?

Ca fait du bien ! Ça permet de passer à autre chose. C’est tourner la dernière page du premier épisode en se sentant acteur et poursuivre l’épopée.

Lire la suite : Coline Malice

Julos Beaucarne

julosTu as un bon sourire sur la pochette du nouvel album, beaucoup de bienveillance là-dedans !

 Je crois que c’est important, c’est une attitude qui est devenue naturelle chez moi. J’ai l’impression d’avoir fait passer ça dans toutes mes cellules. C’est quelque chose de profond, qui fait partie des lames de fond de mon corps et de mon psychisme. Je me suis dit si on se tend, si on se bagarre, la santé est en danger. C’est ton psychisme qui influence ta peau. C’est un truc très pratique, finalement ! Le sourire, c’est quelque chose d’extraordinaire : ça fait travailler 17 muscles !

Lire la suite : Julos Beaucarne

Agnès Bihl

agnesTu étais tout récemment sur la scène de l’Européen, à Paris… Réactions et commentaires ?

J’étais ravie de me montrer européenne sur ce coup-là ! C’était la première fois et j’étais contente que ce soit complet une semaine à l’avance. Je présentais quatre nouveaux titres que je n’avais jamais chantés sur scène. Apparemment, les gens ne se sont pas aperçu qu’il y avait de nouvelles chansons. Ça veut dire qu’il n’y a pas eu de chute de niveau et c’est super positif. Je n’ai qu’une envie, c’est de le refaire. C’est un endroit mythique, ça n’est pas du tout anodin d’y jouer. Moi, j’y étais souvent venue en spectatrice et j’avais toujours eu l’envie d’y venir, mais de l’autre côté des sièges, cette fois.

Lire la suite : Agnès Bihl

Les Weepers Circus

weepC’est en 1988, au lycée, que tout a commencé ?

Weepers Circus a d’abord été un groupe de lycéens, puis un groupe d’étudiants, puis un groupe de Rmistes et enfin un groupe d’intermittents… Les choses se sont toujours faites très doucement. Dans la stabilité, aussi, puisque les quatre membres de base : Franck George, Alexandre George, Eric Kaija Guerrier et Denis Léonhardt sont toujours là. Un batteur, Alexandre Bertrand, dit « Goulec », est arrivé en 2001. Pour la nouvelle tournée, nous avons Christian Houllé, en plus, aux claviers.

Lire la suite : Les Weepers Circus

Sarcloret

sarcloSarclo redevient Sarcloret… Qu’as-tu a déclarer à ce sujet ?

C’est qu’Iznogoud est devenu Calife à la place du Calife ! C’est tellement moche. Et ça me fait chier que son nom sonne comme le mien. D’autant plus que j’ai beaucoup de chance avec mon nom. Sarclo, un nom de six lettres seulement, tu vas sur Google et tu ne trouves que moi. Il y a plein de gens qui ont un nom et un prénom qui ne permettent pas de les distinguer de plein d’autres gens. Bob Cohen, par exemple, mon merveilleux guitariste. Il y a tellement de Bob Cohen que c’est même pas la peine d’essayer de le retrouver dans la fourmilière. Moi, j’ai de la chance avec mon nom et tout à coup je tombe sur Sarkozy (…). Je ne sais même pas comment dire… C’est déplorable !

Lire la suite : Sarcloret